Le samedi 12 et dimanche 13 juin à partir de 11h

au Comptoir de la Victorine – 29 rue Toussaint 13 003 Marseille

Une conférence gesticulée, c’est quoi ?

Une conférence gesticulée, c’est un spectacle politique, drôle mais pas que, qui part de l’expérience de la personne qui « gesticule ». Un conférencier, au mieux, ça explique. Un.e gesticulant.e raconte, témoigne et partage ce qu’il ou elle a compris d’une situation de domination donnée, souvent dans le domaine professionnel. La conférence gesticulée mélange l’histoire vécue et du savoir théorique, distancié, analysé, pour parler des situations d’oppression que nous connaissons tous.

C’est plein d’humour et d’auto-dérision, maladroit et puissant et il va sans dire que c’est anticapitaliste en diable ! Les conclusions décoiffent et proposent des moyens d’agir, du débat, du désir.


Samedi 12 juin


 

11h à 13h > Dernier tango pour les services publics



Thierry ROUQUET

Cela avait commencé dès 1981, quelques années avant le prémonitoire « 1984 » ! L’Argentine de Carlos Menem avait expérimenté les vagues de privatisations des « services publics ». Depuis, tout s’est enchaîné et déchaîné, avec L’OMC en grand ordonnateur. En France, l’enjeu avait été double : en plus de la manne financière que représentait des secteurs comme l’éducation et la santé, en finir avec le statut de la fonction publique était l’autre priorité. Attaché aux « services publics », il contenait en germe une subversion de l’ordre capitaliste qu’il fallait éradiquer au plus vite !
2034, c’est presque demain, mais, il nous reste encore 14 ans !

Durée 2h00

 

18h à 20h > Marche tout droit… Ou l’itinéraire de cette fille-là

Christelle PERNETTE

De Claude François à Louise Michel en passant par le « désespoir des singes », l’itinéraire d’une apprentie Claudette qui la mènera au syndicalisme de transformation sociale et à interroger la place des femmes dans celui-ci.

Durée 2h


Dimanche 13 juin


11h à 12h30 > On va quand même pas leur donner les clés de la voiture !

Claire HOFER

Une histoire vraie et une critique un peu méchante, politique, marrante, douloureuse, incomplète et partageuse de la communication publique, celle qui, normalement, est au service des citoyens, des associations, des services publics et des élus du peuple.

Durée 1h20

 

14h à 16h > Le parfum de l’homme en blanc

Philippe MERLANT

Les interrogations d’un journaliste, dominant puissance trois, qui rêvait de devenir allié des dominé.e.s. Peut-on devenir allié des dominé.e.s  quand on coche soi-même à peut près toutes les cases des categories des dominants ? Bourgeois, mâle, blanc, journaliste… Philippe a de quoi se sentir concerné par la question!
Aidé par son fidèle ami Rouletabille, il enquête sur «tout ce qui se voit mais qu’on ne voit pas», questionne sa propre place dans les systèmes de domination et tente de prendre le contrepied d’un système médiatique qui ne cesse de conforter ces systèmes.

Durée 2h

17h à 18h20 > Le Bal contre-attaque – Pour en finir avec La Danse

Christophe APPRILL

Vous vous souvenez de votre premier baiser lors d’un slow à moitié raté ? Des râteaux ? Faire tapisserie en attendant l’élu(e) ? Les souvenirs de bal, ça marque un peu plus que les spectacles de danse contemporaine, non ? Mais que s’est-il passé dans les années 80 pour en arriver, même dans la danse, à regarder de haut, les danses d’en bas… ?  N’est-ce pas justement le moment où le néolibéralisme s’apprêtait à devenir la norme de nos vies ?

Durée 1h20

 


Entrée à prix libre

Jauge limitée réservation obligatoire

contact@lartdevivre.org / 04 84 89 51 36

Mesures sanitaires : la réglementation actuelle impose le port du masque dès l’entrée du comptoir et pendant toute la durée des spectacles. Les mesures sanitaires en vigueur seront mises en œuvre pour votre accueil (nettoyage, ventilation, gel hydro-alcoolique à disposition…)

RESERVEZ !